Pentagone en panneresse
2016, bois, peinture et crépis, 5 faces entre 60 et 127 cm de large x 200 cm de haut.

Pentagone en Panneresse associe sculpture et peinture dans la construction d’un volume et dans la déconstruction d’un motif. Cette installation a deux points de départ : son emplacement même ( tour bastionnée conçue en briques, forme de la salle) et un mur de parpaings photographié dans les Cévennes. La couleur, la forme et la matière viennent ici créer un ensemble hétérogène autour duquel le spectateur est invité à circuler, vision personnelle et contemporaine d’une fortification.

panneresse : (Maçonnerie) Pierre ou brique placée dans un mur de manière à laisser voir sa longueur et sa hauteur. «Mettre des pierres alternativement en panneresse et en boutisse »— (Legoarant cité dans Littré)


Vues de l'exposition à la tour Chamars lors du projet Déviation, Besançon, commissariat Réseau Seize Mille

crédit photographique : Nicolas Waltefaugle